Lecture photo : décryptage

Lecture photo : décryptage

Dimanche matin 12 janvier 2020, à Cordes sur Ciel je me suis littéralement gelé et j’ai failli perdre mes orteils, tout ça pour vous proposer un petit cours de lecture de l’image ! 🥶

Mais non, je plaisante !

Plus sérieusement, lors de ce stage photo matinal et rafraîchissant (-6°c), l’idée m’est venue, de vous proposer un petit article au sujet de la composition, plus précisément des lignes naturelles.

La régle des tiers

Dans la plupart des situations la grille des tiers est un guide très pratique pour aider à mette vos photos en perspectives, les points de forces servent à décentrer le sujet tout en respectant sa place dans son environnement.

Cela évite de centrer machinalement son sujet en 50/50.

Les lignes naturelles

 Les lignes naturelles, dissimuler partout autour de nous, se fondant dans le paysage et dans le ciel, les lignes peuvent guider le regard vers notre sujet.

C’est passionnant et très agréable d’exercer son œil à les débusquer et de se positionner de manière à ce qu’elles conduisent le regard tout droit vers notre sujet.

Attention, si une ligne peut guider le regard vers un point d’intérêt, une autre peut l’emporter ailleurs, et même en dehors de votre photo !

L’horizon

L’horizon, on l’oublie souvent, mais il est important de mettre son sujet au-dessus de l’horizon, de le faire dépasser quand c’est possible. Cela permet d’identifier sans hésiter le sujet, mais aussi de créer du relief et de la profondeur.

Si vous ne pouvez pas placer votre sujet au-dessus de l’horizon, essayez de le placer bien en dessous, afin de le mettre en perspective.

Enfreindre les règles

Oui, nous avons le droit de déroger aux règles !

Cette photo en est l’exemple, quasiment en 50/50, le sujet ne dépasse pas suffisamment au-dessus de l’horizon.

Et même si le village est sur le tiers droit, il ne se trouve pas dans un point de force, les lignes naturelles ne démarrent pas des angles de la photo et ne passent donc par les lignes de fuite, du moins pas en totalité.

Parfois ça fonctionne ?

Et pourtant ça marche, sans être la photo du siècle, ce cliché rencontre bien souvent un franc succès…

Mais alors, tout ce qu’on nous rabâche et reproche sans cesse est faux ?!

Non, le nombre d’or, les tiers tout ça c’est vrai et très important, c’est même crucial, car ce sont des règles, des guides pour nous aider à trouver un équilibre, une harmonie…

Pour commencer à comprendre, on peut facilement s’imaginer qu’une photo c’est avant tout une image qui véhicule ou non des émotions. Mais aussi, bien souvent à trouver vouloir en faire on passe à côté de l’essentiel, de faire simple ! Oui, il faut savoir faire simple, épurer son travail afin de simplifier la lecture…

Et c’est bien la simplicité qui est représentée ici, un village qui flotte, comme en suspension et aucun détail ne peut déranger la lecture. Perdu au milieu de ce grand panorama glacial, le regard glisse sur la douceur de la mer de nuages, attirée par les lumières chaudes nous informant d’un évident confort salvateur.

Pour le reste, c’est du bonus parce que les ambiances avec brume et brouillard fonctionnent toujours mieux, les lumières qui peinent à percer le manteau ajoutent un effet féerique, et le point de vue dégagé, splendide à toutes les saisons permet de mettre dans le mille à tous les coups !

Adopter la bonne attitude

Adopter la bonne attitude

Coucou tout le monde !

Bon je sais bien que tout le monde est sur le point de terminer son calendrier de l’avent, que les cadeaux sont tous ou presque sous le sapin, que certains courent après les bonnes offres de dernières minutes, pires encore comme moi vous avez oublié d’acheter 2 ou 3 bricoles… 😅

Bref, ça ne nous empêche pas de penser à la photo et d’aller prendre une grande bouffée d’air frais en regardant par la fenêtre, en imaginant que malgré la grisaille on serait mieux dehors…

Dans mon dernier post sur Facebook, début décembre 2019 vous étiez nombreux à m’avoir demandé de vous donner plus d’informations au sujet des réglages, des Exifs* mais aussi sur les conditions de la prise de vue, une sorte de “comment s’était sur le terrain” ?

Un grand merci

Tout d’abord, je tenais à vous remercier pour toutes vos réactions et pour avoir joué le jeu du sondage, ça me touche profondément.

Il n’est pas simple pour moi d’arriver à concilier la photographie, la gestion et l’organisation des voyages de l’agence Voyages-Photos.com, et j’ai parfois peur par manque de temps d’oublier d’entretenir notre relation sur les réseaux sociaux… Alors quand je vois toutes ces réactions de votre part ça me fait chaud au cœur !

Adopter la bonne attitude

La première chose qui me vient, comme ça la tout de suite, c’est de ne jamais oublier de prendre la bonne position, c’est vraiment crucial !

Si je devais prendre un exemple, imaginez un instant que votre petit neveu Léo à manger tout le nutella, et que vous devez lui faire passer un message très clair au sujet de son attitude. Si vous rester debout du haut de vos 1m95 (bon ok j’exagère) et que vous le prenez de haut, nous savons par expérience que le message ne passera pas, impressionné par votre corpulence, le petit Léo prit de panique par la peur n’écoutera pas le message, et ne comprendra même pas le sens de cet agacement…

Alors que si vous faites l’effort de vous rapprocher, de vous placer à sa hauteur, en le regardant avec un air calme en lui expliquant que ce n’est pas grave, mais qu’il faut tout d’abord partager, mais aussi ne pas abuser des bonnes choses, du sucre… pour ensuite le jeter à la poubelle, ou le recycler devrais-je dire d’une manière détendue, le pot de nutella vide, pas le petit Léo…

C’est à ce moment-là que vous m’arrêtez, pour me demander : “mais de quoi tu parles ?!”

Les yeux dans les yeux

Vous voulez savoir où je veux en venir ? Et bien la photo c’est tout pareil, que ça soit un animal, un paysage, un être humain, un insecte, du mobilier, il faut TOUJOURS penser à se METTRE à la HAUTEUR du SUJET que l’on souhaite mettre en évidence, avant même de vouloir l’immortaliser !

C’est là que tout commence ! Quand nous pénétrons dans son monde, nous devons nous connecter et pas seulement « voler » quelques photos.

Si nous voulons avoir la chance de faire passer des émotions dans nos photos, le minimum c’est avant tout de les provoquer sur le terrain, et c’est dans l’attitude, le regard, les expressions ou encore les conditions météo.

Les mauvaises habitudes ont la vie dure

Si je vous raconte tout ça, c’est parce que là pour le coup je sais de quoi je parle, quand je fais une sortie photo et que j’ai la chance d’être au bon endroit au bon moment, dans la précipitation j’ai de mauvais réflexes ! Oui je suis naturellement fasciné, et souvent par des choses qui peuvent sembler banales, alors devant un cerf, un beau coucher de soleil, je perds mes moyens…

C’est grave docteur ?

Rassurez-vous, oui je pense que c’est normal de perdre ses moyens aux splendides phénomènes naturels qui peuvent s’offrir à nous, essayez de rester de marbre face à une aurore boréale !

De plus, il est relativement facile de reprendre ses esprits, pour réagir rapidement pour rectifier sa position ainsi que son angle, cadrage et composition, et sans effrayer l’animal, se laisser glisser au sol, s’asseoir tout en douceur sans effrayer le sujet (si c’est un animal).

Profondeur de champ

Il ne faut jamais oublier de jouer avec la profondeur de champ, par exemple si l’animal est couché vous pouvez jouer avec l’avant et l’arrière-plan et créer un flou artistique devant et derrière, c’est top ça ! 😉

À genoux, en vous plaçant en dessous de lui, vous le rendrez plus imposant.

Sur cette photo, je suis totalement allongé dans l’herbe.

Approcher l’animal

Pour approcher l’animal, je vous conseille d’avancer face à lui tout doucement, avec de la patience vous pourrez vous retrouver à 3 ou 4m de lui !

Conclusion

Nous rencontrons tous des problèmes similaires, et en prenant du recul les solutions sont plutôt simples paraissent rapidement évidentes. J’espère également que ces quelques lignes vous apporteront quelques réponses, voire un déclic (c’est plus fort que moi, désolé) et vous donner envie de retourner dans le jardin, dans un parc, en forêt tenter quelques compositions dans des positions inédites !

À bientôt

Rendez-vous au salon de la Photo

Rendez-vous au salon de la Photo

Retrouvez-moi au Salon de la Photo

Le Salon de la Photo

La préparation

À vos agendas,  Nous sommes maintenant plus qu’à quelques jours avant l’ouverture du Salon de la Photo à Paris !

J’ai le plaisir de vous donner rendez-vous le vendredi, samedi et dimanche sur le stand de la Fédération Photographique de France !

Lors de mes conférences, j’animerais un atelier interactif intitulé : « La macro pour les Nuls ! »

Derrière ce titre racoleur, reprenant la formule des livres se cache un programme haut en couleur, la macro à moindres frais, les mauvais réflexes à éviter, un bon cadrage, ça change tout !

Sur le stand de la FPF

Ce n’est pas une légende le matériel photo coûte relativement cher, ce sera l’occasion alors de vous montrer comment détourner du matériel, réussir vos photos sans vous endetter sur 2 générations pour acheter un objectif dit « macro ».
Concentrons-nous sur la photographie, oublions le matériel… En effet, nous verrons ensemble que pour réussir une photo il est primordial de soigner son cadrage et sa composition !

 Avant de songer à investir dans du matériel spécialisé, assurez-vous d’avoir acquis les bases suivantes, comprendre la lumière, se mettre à hauteur du sujet ainsi que comment jouer avec la profondeur de champ.

 La photo à gauche à été prise avec Canon 700D et un objectif Sigma 70-300 mm F4-5,6 DG Macro.

EXIFS

200mm

F 5.6

ISO 320

1/320 de secondes

 

 

Sans se ruiner

Non, il n’est pas nécessaire de vendre un rein, soigner la mise en scène c’est la clé pour réussir ses photos !

La photo de droite à été prise avec Canon 6D et un objectif Sigma 70-300 mm F4-5,6 DG Macro… Pour information il n’est pas rare de trouver cet objectif d’occasion. Pour vous donner une idée, j’ai négocier le mien 20 € en main propre.

C’est objectif au tarif très abordable (très en dessous des objectifs macro habituellement recommandés), vous permettra d’obtenir de très bons résultats, à conditions de savoir bien le maîtriser, oubliez l’autofocus (très peu utiliser en proxy et macro) et partez du principe qu’il faudra obligatoirement rattraper son manque de piqué et ses vilaines abérations chromatiques en post traitement.

EXIFS :

214mm

F 5

ISO 400

1/400 de secondes

J’espère à bientôt

Si comme moi, vous êtes passionnés par les petites bestioles, les fleurs, ou si vous êtes tout simplement curieux, je vous donne rendez-vous de 15 à 16h le vendredi 08, de 15h à 16h le samedi 09, de 11h à 12h et de 15h à 16h le dimanche 10 novembre.

Une agence de voyages

Une agence de voyages

Le voyage photo

Vous êtes amateurs ou encore passionnés par l’univers de la photographie et vous avez envie de la partager avec d’autre ?

Vous avez envie de progresser et d’améliorer la qualité de vos images ?

Rejoignez-nous, venez découvrir de nouveaux horizons, retrouver une âme d’aventurier, pour apprécier la beauté des grands espaces !

Une restructuration pour de nouvelles aventures

J’ai décidé en juin 2018, de fonder l’agence de voyages photo, WWW.VOYAGES-PHOTOS.COM.

Rapidement d’autre photographes m’ont rejoint afin de prendre part à cette nouvelle aventure.

Voyages-photos.com est une nouvelle agence de voyage dédiée à la photographie, crée par des passionnés, pour des passionnés !

Que vous soyez débutant, amateur-confirmé ou bien expert, notre agence saura vous apporter un service de qualité, avec simplicité et convivialité.

Plus de destinations

Pour vous garantir une expérience photographique de qualité et à taille humaine, nous travaillons avec des professionnels habitués à encadrer des petits groupes.

Ces voyages et stages se déroulent sous forme de courtes expéditions, entre passionnés au rythme de la lumière.

Laissez-vous tenter par une aventure au Kirghizistan, une découverte de l’Islande, ou encore une chasse aux aurores boréales en Norvège…

Un panel de destinations, riche et varié, saura combler vos envies d’évasion, d’aventure et de découverte.

https://www.voyages-photos.com/boutique/

Des photographes talentueux

Venez retrouver les magnifiques Time Lapses de Stanley MARIE, le côté nature de Jérôme SARTRE, l’approche de la photographie animalière de Bérengère YAR et d’Anthony MIGEON, la sensibilité de Canelle GAMARD, sans oublier Thibault MAROT qui vous fera partager son amour pour le Moyen Orient, et les splendides aurores boréales du grand nord…

https://www.voyages-photos.com/les-photographes-de-lagence/

L’objectif de cette agence est de vous proposer une plus grande variété de destinations, mais aussi un choix de thèmes plus varié, tels que la pose longue, les aurores boréales, les circumpolaires, l’architecture ou encore la photographie animalière.

Une offre centralisée

Enfin, pour faciliter vos recherches et vos démarches, l’ensemble des offres et contenus des différents photographes, sera désormais proposé sur le site de l’agence : www.voyages-photos.com

N’hésitez pas à l’enregistrer dans vos favoris, car la majorité de notre communication se fera désormais sur le site.

Une seule adresse

Dans l’attente de partager ensemble de nouvelles émotions, je vous invite à revenir vers nous à cette adresse : contact@voyages-photos.com si vous avez besoins de plus amples informations.

 

A bientôt pour de belles photos !

Laurent BASTIDE

Gagnez un voyage photos d’une valeur de 590 Euros ! *

Gagnez un voyage photos d’une valeur de 590 Euros ! *

Gagnez un voyage Photos d’une valeur de 590 Euros ! *

Vous êtes presque 4 000 personnes à aimer ma page, à suivre régulièrement mon travail, mes aventures, et prendre place à bord des stages et autres voyages photos !

Pour marquer le coup, j’ai envie de vous offrir la possibilité de remporter une place pour l’aventure Évanescence du réel, un voyage photos dans le massif du Sidobre, transports et logement inclus*, pour la période du 1er au 4 novembre 2018 !

Un séjour photos encadré par un photographe professionnel, pour découvrir autrement le plus grand massif granitique d’Europe !
Accompagné à chaque instant afin de ne pas en perdre une miette, vous progresserez au fil de l’eau et de la lumière, dans des lieux naturels et enchanteurs !

Lacs, forêts, cascades et rivières, tous les éléments seront réunis pour apprendre et affûter son regard dans le calme et la sérénité !

Au delà de mes conseils et de mon expérience, ce sera l’occasion d’échanger et de partager avec le reste du groupe, autour d’une passion commune, laissant s’exprimer la sensibilité de chacun, pousser l’imaginaire, casser les codes et les clivages !

* Au départ de Toulouse – Hors vols et transferts

filtre ND

” Évanescence du réel “

Un voyage photos dans le massif du Sidobre :

Un voyage au royaume de la magie naturelle, entre forêts et rivières, là où les lutins et les elfes se cachent dans les ombres de l’automne…

Là où le granit en suspension prend des formes incroyables, altérant notre perception du monde qui nous entoure…

Un voyage bien au-delà de notre réalité, de nos préjugés !

Gagnez un voyage Photos d’une valeur de 590 Euros ! *

Tentez de remporter un voyage Photos d’une valeur de 590 Euros ! *

Pour participer et tenter de gagner le voyage photos Évanescence du réel, un voyage photos dans le massif du Sidobre, il faut remplir les 4 conditions ci-dessous :

2 – PARTAGER LE CONCOURS EN MODE PUBLIC

4- Le partage qui obtiendra le plus de LIKES dans le temps imparti, remportera le concours !

Arrêt du jeu concours le dimanche 22/07/2018 à 23:59:00 heure de Paris/France.

Les résultats vous seront communiqués le jeudi 26 juillet 2018 à 20h, heure de Paris/France.

Excellentes vacances à toutes et à tous !

** Pour valider votre participation, il vous faut m’envoyer une adresse email valide, accompagné du nom de votre compte Facebook, à l’adresse suivante : concours@voyages-photos.com

* Hors vols et transferts

Retrouvez mon travail dans le numéro de juillet de EYE-PHOTO MAGAZINE

Retrouvez mon travail dans le numéro de juillet de EYE-PHOTO MAGAZINE

Mon travail à l’honneur !

Mon travail à l’honneur dans l’édition du mois de juillet 2018 de EYE Photo Magazine !

Quelle joie que de découvrir son travail publié au format papier dans un magazine photo international !

Vous pouvez retrouver pas moins de 13 photos publiées, sur pas moins de 12 pages sur la version papier, de l’édition du mois de juillet du magazine EYE Photo !

C’est avant tout l’occasion de parler un peu de mon travail, en occultant la partie stages et voyages photo.

Mes réalisations sont avant tout des visions, mes visions, comme un filtre installé dans mon être, c’est sur le capteur numérique de mon appareil photo, que prennent vie les histoires qui se dessinent au fin fond de mes tripes, la suite logique des idées qui germent dans ma tête…

La magie !

La vérité n’existe pas, tout ce que nous pensons être “vrai” n’est qu’une représentation du monde qui nous entoure au travers de nos filtres émotionnels !

Je suis le témoin de la magie de notre monde, j’écarte toute forme de vérité et je laisse place aux rêves et à la magie !

La réalité est palpable, la magie apparaît dès l’instant ou nous fermons les yeux !

filtre ND
Triangle exposition photographie

Mon travail, Ma réalité !

” Je ne suis pas reporter, j’aimerais être un artiste ! “

 À ma grande surprise, parmi les 13 photos sélectionnées par le magazine, je suis heureux de constater que 2 photos très particulières ont tout de même retenue l’attention et ont même fait l’objet d’une publication !

J’ai volontairement pris le parti de ne pas faire quelque chose de trop “classique” avec les photos prises en novembre 2017, dans le massif du Sidobre.

De retour d’un stage photo, j’ai pensé que si je me contentais de faire quelque chose de trop “terre à terre” ça ne passerait pas ! Je ne voulais pas que ça soit fade, mais je ne voulais pas non plus que ça ressemble à de “simples” rochers dans de “simples” sous-bois…

J’avais envie de quelque chose d’autre, je voulais m’exprimer au travers de mes photos, mais je voulais aussi toucher différemment.

Toucher du bout du doigt l’imaginaire, l’irrationnel, la magie, après tout, les défenseurs de la vérité “vraie” n’ont qu’à bien se tenir !

Quand j’ai eu fini d’envoyer valser aux 4 coins de ma moralité tous les concepts de la vérité, je me suis mis en quête d’une sorte de cohérence, un fil conducteur, pour réaliser une série autour d’un genre commun.

Pour être tout à fait honnête, je ne vous cache pas que je ne pensais pas que l’une des photos de cette série serait retenue par le magazine, comme quoi !

 

Des photos à mon image

Il s’agit du fruit de mon travail, que ce soi en amont, comme la préparation lors des multiples repérages, du travail sur le terrain, ou encore du post-traitement, mais ce sont tout d’abord des photos qui me ressemblent…

Des photos tout droit sorties de mes tripes, des cadrages qui font l’objet d’une longue réflexion, une mise en scène tout en lumière, et des couleurs assumées pour préserver toute l’harmonie de l’instant !

Eparpillé

C’est plus joli que bordélique ou encore que “touche à tout” ! J’ai beaucoup de mal à me concentrer à un seul domaine, j’aime immortaliser toutes les choses qui me touchent, tout ce qui me fait vibrer !

Des paysages, de l’architecture, des fleurs, toute sorte d’animaux, peu importe le sujet, j’aime ces moments rares et privilégiés, ces moments durant lesquels avec de la patience et de l’imagination je parviens à mettre en lumière de petites et grandes histoires !