Le désert des Bardenas

Le désert des Bardenas

Photos & Aventure

C’est par le plus grand des hasards que j’ai découvert le désert des Bardenas Reales de Navarre !

En faisant des recherches sur la Sierra De Guara dans la région voisine d’Aragon en Espagne, région dont je vous parlerais dans un autre article.

Ce désert situé dans au Nord de l’Espagne tout proche de Pampelune et à 1h de route de Saragosse. Ce désert s’étend sur plus de 40 000 hectares entre Arguedas, Tudela, Carcastillo et Ejea De Los Caballeros.

Le vent, la pluie, l’érosion et les amplitudes thermiques ont façonnés depuis des millénaires un paysage unique fait de canyons, falaises, cheminées de fées, des “Badlands”, des points d’eau à la végétation abondante ! A 2 heures de la frontière Française, le désert des Bardenas Reales de Navarre constitue une des destinations les plus dépaysantes réalisable sur un weekend.

De nombreux clips et films sont tournés régulièrement sur place, le dernier film de Therry Gilliam doit-être tourner dans les Bardenas, mais également la saison 6 de Games Of Thrones, c’est vous dire si les paysages y sont incroyables !

Pour vous y rendre, rien de plus simple, après Bayonne suivez San Sébastien, puis Pampelune et Arguedas. Depuis Arguedas vous pourrez pénétrer en voiture dans le désert des Bardenas en empruntant la piste principale qui permet de d’en faire le tour facilement. Prévoyez tout de même une voiture pas trop rabaissée, et redoublez de prudence après les fortes pluies, nombreux sont les touristes à s’embourber chaque année.

Pensez à jeter un coup d’oeil dans ma galeries photos !

Un désert unique au Monde !

Les cheminées de fées, formation rocheuse très représentative des Bardenas de par son côté unique, la plus grande est plus célèbre se trouve en bordure de la piste principale du désert, vous ne pourrez pas la manquer avec ses 40m de hauteur !

Tout autour vous remarquerez immédiatement les effets de l’érosion sur la roche et le sol des Bardenas, formant des couloirs qui serpentent à perte de vue, allant jusqu’à former des ravins et des canyons.

Vous pourrez également que l’eau coule ici au milieu de ses terres arides sans qu’on puisse simplement se l’expliquer… Parfois de petits cours d’eau, parfois de petits plans d’eau, sortes d’oasis dans ces grandes étendues de solitude ou le temps semble s’être arrêté !

Aucune habitation permanente, mais seulement des cabanes, souvent en ruines, vestiges des Bergers qui jadis conduisaient leurs troupeaux dans ces terres inhospitalières.

En vous enfonçant un peu plus loin en empruntant les chemins de randonnées vous pourrez découvrir d’autres facettes de ce désert, falaises abruptes, collines tabulaires, cabanes perchées sur les plateaux, des dégradés de couleurs formés par les sédiments, ponts de roches précaires, steppes, vastes pleines, terres agricoles…

Attention les écosystèmes y sont nombreux et variés, veillez à respecter la signalisation, ne rien cueillir ou ramasser, le désert des Bardenas Reales de Navarre est classé “Réserve de Biosphère” et se trouve être le deuxième désert en Europe après le désert de Tabernas en Andalousie.

Voyage photos dans le désert

Merci de respecter ces lieux, de ne pas déranger les oiseaux lors de la période de nidification et de reproduction.

Avec ses faux airs de Monument Valley, du désert Mojave ou encore des Badlands, le désert des Bardenas ne cesse de créer l’étonnement, la curiosité et attire de plus en plus de touristes chaque année, c’est pour cette raison qu’il est important de faire attention, d’adopter une attitude en harmonie avec la nature.

Au centre vous trouverez la Bardena Blanca, une terre claire, steppique et désertique. Au sud la Bardena Negra, des hauts plateaux recouverts de pinèdes. Au nord la Bardena Del Plano, sans trop de reliefs constitués de terres agricoles.

La végétation est à tendance méditerranéenne, plus ou moins dense en fonction des 3 zones citées au-dessus.

La faune est constituée de renard, sangliers, lièvres, vautours fauves, et même si je n’ai pas pu moi-même les observer, les scorpions et les veuves noires font parties de ses occupants ! Je sens que vous hésitez, mais non n’oubliez pas que c’est pas la petite bête qui va manger la grosse ! 😉

Les activités sont nombreuses, vous pourrez faire de la randonnée, du VTT, 4X4 et même traverser le désert à cheval ! C’est selon moi une façon inoubliable, et peut-être même incontournable de découvrir cet endroit !

Si comme moi vous avez envie de vous perdre dans ce désert ? Fouler un sol à la terre brûlée, craquelée, aux couleurs incroyables et aux formes indescriptibles, sachez que je propose régulièrement des expéditions pour cette destination.

J’organise des voyages photos clés en main, logement, activités, itinéraires…

Pour votre plus grand confort je m’occupe de tout, après votre réservation il ne vous reste plus qu’à profiter !

Canon 6D et 16-35 F4 un joli couple !

Canon 6D et 16-35 F4 un joli couple !

N’y voyez rien de romantique, je veux vous parler du couple Canon 6D et l’objectif Canon 16-35mm F4 série L IS USM. 😉

Que je fasse une sortie photo pour moi, lors de mes workshops, et stages photos, sur le terrain j’utilise dans la plupart des situations le couple Canon 6D et l’objectif Canon 16-35mm F4 L IS USM.

Je suis particulièrement satisfait de ce matériel qui comble toutes mes attentes sur le terrain, un capteur avec une très bonne dynamique, en effet le capteur du 6D se montre particulièrement performant notamment dans les basses lumières, et vraiment excellent dans des conditions de lumières difficiles.

De plus son capteur supporte très bien les montées en ISO, je réalise mes photos de la voie lactée entre 5000 et 6400 ISO !

Le boitier en lui-même n’est pas spécialement lourd 755g, le châssis permet une très bonne prise en main, une interface très ergonomique. Je ne parle même pas de son écran qui permet un rendu couleurs extrêmement fidèles à la réalité ! Une de mes fonctions favorites reste le WIFI embarqué qui me permet de prendre le contrôle à distance de mon appareil avec mon smartphone ou encore une tablette, fonction extrêmement pratique quand il s’agit de réaliser des prises de vues depuis le sol vers un plafond, au ras du sol en contre plongée…

Comme vous l’avez compris je ne suis pas près de changer de boitier, même si j’ai un Canon 700D en Reflex secondaire pour les mariages par exemple.

Dans la plupart du temps je fais du Paysage au grand angle, même si j’ai toujours dans mon sac un petit 50mm F1.8 de chez Canon pour les portraits, un Samyang 14mm F2.8 tout spécialement pour la voie lactée, et un 70-200mm F2.8 L I USM de chez Canon pour les portraits, mariages, mais aussi pour les paysages, pour aller chercher un détail par exemple.

L’objectif Canon 16-35mm F4 série L IS USM est donc mon plus fidèle compagnon, c’est avec ce dernier que j’ai réalisé la plupart de mes photos lors de mon voyage photos à Saragosse et dans le désert des Bardenas en Espagne.

Cet objectif permet à F7.1 et F8 une grande profondeur de champ, il est donc possible d’avoir une très grande plage de netteté, premier plan jusqu’à l’infini tout en conservant le maximum de piqué de celui-ci !

Il n’est pas trop sujet aux Flares, ni à la déformation, sa résolution est époustouflante, il suffit de regarder les tests disponibles sur internet pour comprendre que cet objectif est vraiment le compagnon idéal pour la photographie de paysages et d’architecture.

En prime le diaphragme de ce dernier est conçu pour vous offrir de superbes étoiles de soleil, en effet à partir de F11 et jusqu’à F22 vous pourrez obtenir de magnifiques étoiles de lumières, soleil, lampadaires, ajoutant un rendu très esthétique à vos photographies !

Attention je préconise de ne pas dépasser F16 afin de conserver un maximum du piqué.

Pour revenir sur les déformations quasi inexistantes de ce dernier, sachez que lorsqu’un professionnel fait appel à mes services, que ça soit pour du mobilier, ou de l’immobilier, j’utilise cet objectif et au-delà d’une longueur focale de 20mm les déformations sont inexistantes ou du moins imperceptibles pour le commun des mortels.

C’est également cet objectif qui me sert sur le terrain lorsque j’enseigne la photographie au travers de mes différents programme de formations photos, pose longue, paysages, architecture.

HD Skies – Gift Day – Gratuit – For Free

HD Skies – Gift Day – Gratuit – For Free

Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous offrir une banque de ciels haute définition ainsi qu’un petit bonus pour venir sublimer vos photos de paysages, architectures ou autre.

Dans ce pack gratuit téléchargeable sur mon site www.imagesemotions.fr, je vous offre pas moins de 16 ciels HD ainsi qu’un petit bonus ! 😉

Des Sunsets, des Sunrises, mais aussi des poses longues pour des effets de filés, des orages, foudre, arc-en-ciel !

Les ciels en questions ont tous subi un léger traitement, j’ai tout d’abord corrigé la balance des blancs, j’ai pris le soin de retirer les tâches de capteurs, renforcé la profondeur et retirer le premier plan pour faciliter leur intégration.

Ils sont prêt à l’emploi, notez toutefois que pour sublimer vos photos je vous encourage à prendre le temps d’aller au bout de vos intégrations, ambiance, sens de la lumière, couleur dominante… Un bon masque sous Photoshop ne suffit pas, vous devez pousser votre traitement et adapter le ciel à votre paysage, sinon la sensation d’intégration sera flagrante.

Si vous avez le moindre doute, je vous invite à venir échanger à ce sujet sur Facebook, et qui sait au détour d’une conversation on pourra peut-être se caler une sortie photo !

N’hésitez pas à faire un tour dans la section tutoriels, vous trouverez des tutos sur Photoshop et Lightroom, vous risquez d’y trouver votre bonheur.

Tutoriels : https://www.imagesemotions.fr/tutoriels/

Ciels HD : https://imagesemotions.fr/produit/hd-skies-gift-day-for-free/

Il me reste plus qu’à vous dire bonnes photos, bonnes intégrations, et à bientôt.

Et la sauvegarde on en parle…

Et la sauvegarde on en parle…

La sauvegarde !

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’un sujet très grave, un sujet qu’on aborde généralement trop tard…

J’ai envie de vous parler de la sauvegarde de vos photos, parce qu’il vaut mieux en parler tant que vos disques durs, clés USB et autres cartes mémoires sont encore en état de fonctionner, ensemble on va faire dans le préventif !

J’ai remarqué que ce sujet reste très peu abordé, et que lorsqu’on parle de la sauvegarde c’est parce qu’on a tout perdu… Alors n’attendez pas que votre disque dur siffle ou claque pour agir, commencez à réfléchir à une solution réellement optimale pour mettre vos très chères photos à l’abri d’une panne de matériel. Dans cet article j’ai plutôt envie de partager avec vous la solution de sauvegarde que j’utilise à ce jour.

Dans les grandes lignes 3 solutions s’offres à vous, le Cloud, le stockage externe USB, le NAS pour Network Attached Storage (Stockage en réseau).

J’ai opté pour la solution de la sauvegarde sur un NAS, qui présente selon moi plusieurs avantages, vos données resterons en local.

C’est-à-dire chez vous sur votre réseau domestique, vos photos ne se promèneront pas sur un Cloud au risque d’être perdues dans la nature pour ensuite être revendues (ok pas les photos de grande tante Jeanne au camping de Melun juillet 87), le temps de la sauvegarde sera bien plus rapide surtout si vous n’avez pas une très bonne connexion internet.

Votre NAS pourra faire office de Média-Center, et bien plus encore. (Installation de diverses applications, accès à distance, téléchargements…)

L’investissement reste modéré, en contrepartie vous y gagnerez en stockage et sur le côté pratique. Environ 80€ pour 1 disque dur de 2TO. Je vous recommande les Western Digital Green pour les NAS, ces disques tournent plus lentement, chauffent moins et font moins de bruit, ils sont très fiables et restent performants.

la sauvegarde onen parle
sauvegarde NAS

Pour mettre en place une solution de sauvegarde optimale il vous faudra vous procurer 2 disques durs d’une taille équivalente. Une solution optimale passe par l’utilisation du RAID, une fois configurer en RAID, votre NAS va faire travailler vos 2 disques durs en parallèle, c’est-à-dire que lorsque vous sauvegarderez vos photos sur votre NAS ce dernier va systématiquement dupliquer chaque fichier sur les 2 disques durs ! Vos 2 disques durs ne feront plus qu’un !

Concrètement à quoi ça sert ? Imaginons que l’un des 2 disques durs tombe soudainement en panne, vos photos ayant étaient dupliquées sur les 2 disques durs, vous n’avez rien perdu, elles sont saines et sauves ! Il ne vous restera plus qu’à remplacer le disque dur en panne par un disque dur fonctionnel de la même taille. C’est super non ?!

Attention, afin d’éviter de perdre de l’espace de stockage, je recommande l’achat de disques durs de même taille, pas obligatoirement de la même marque ou caractéristiques.

Il vous faudra ensuite interconnecter tout ce petit monde, c’est-à-dire créer votre réseau local, rien de plus simple, généralement il vous suffira de connecter votre nouveau NAS à votre Box internet, dans le pire des cas vous aurez besoin d’un petit Switch 5 ports Ethernet, notamment si votre Box internet bride la vitesse de votre réseau domestique, ça serait tout de même bête d’avoir des temps de sauvegarde très long à cause d’un équipement. Comptez 12 € pour un switch 5 ports Giga Ethernet de chez D-Link par exemple. (Matériel très fiable)

Quelques câbles réseau Ethernet qui sont généralement fourni avec NAS et Switch.

Bon ce n’est pas tout ça mais avec toutes ces informations indigestes j’ai presque oublié de vous parler du NAS ! 😉

Il y a quelques années j’avais opté pour le NAS D-LINK DNS320L, pour des raisons de budget un NAS 2 Baies convenait parfaitement à mes attentes, je cherchais un NAS 2 baies performant à un prix très attractif, pour information on le trouve encore sur Amazon pour 69.99 €, c’est vraiment le NAS que je vous recommande, le mien à 6 ans et il fonctionne comme au premier jour. Ce dernier sera parfaitement adapté à un besoin de sauvegarde optimale avec une redondance de disque en cas de défaillance d’un disque dur, surtout si comme moi votre budget est très serré.

En fonction de votre budget vous pouvez opter pour une solution plus évolutive, par exemple un NAS avec 3 ou 4 baies, comme le D-Link DNS-340, un NAS de marque Qnap TS-431P ou encore Synology.

Une solution évolutive vous permettra de faire par exemple d’un côté vos sauvegardes de fichiers, photos, et de l’autre utiliser 1 ou 2 disques durs supplémentaire pour du stockage multimédia, pour des données moins sensibles par exemple. Cette dernière solution vous permettra de mieux organiser la consommation de stockage de votre NAS, 2 disques durs qui se répliqueront en permanence pour vos données sensibles et les disques durs supplémentaires sans réplication.

Une solution évolutive vous permettra de faire par exemple d’un côté vos sauvegardes de fichiers, photos, et de l’autre utiliser 1 ou 2 disques durs supplémentaire pour du stockage multimédia sans grande valeur. Cette dernière solution vous permettra de mieux organiser la consommation de stockage de votre NAS, 2 disques durs qui se répliquent en permanence pour vos données sensibles et les disques durs supplémentaires sans réplication.

Après avoir déballé vos nouveaux joujoux, vous pouvez enclencher vos disques durs dans votre NAS, puis reliez ce dernier à votre Box Internet avec le câble réseau, reliez votre NAS au secteur et démarrez-le à l’aide du bouton « Power ».

Suivez pas à pas le manuel fabricant pour les étapes de configuration de votre NAS, configurez vos 2 disques en « Miroir » RAID 1, vos 2 disques durs ne feront plus qu’un. Dans la plupart des cas vous n’aurez qu’à vous laisser guider par l’assistant d’installation.

Vous êtes sur la bonne voie pour sécuriser vos photos, youpi !

Mise en place d’une sauvegarde automatique

Maintenant vous accédez normalement à votre NAS, mais également au stockage de ce dernier au travers de votre réseau local.

Vous pouvez dès à présente débuter la mise en place d’une sauvegarde automatique de vos très chères photos.

Maintenant, je vais vous expliquer comment procéder à la mise en place d’une sauvegarde automatique en utilisant Cobian Backup, célèbre logiciel de sauvegarde entièrement gratuit.

Après avoir téléchargé et installé Cobian Backup, ce dernier se lance automatiquement.

Vous devez retrouver l’interface ci-contre comme dans les captures d’écran à droite.

Pour commencer rendez-vous dans Outils puis Options, Configurez le logiciel dans la langue de votre choix (en Chinois ou Russe si vous êtes joueur).

Puis dans Journal cochez l’option Envoie les fichiers du journal.

Dans Courrier il vous faudra paramétrer la configuration de vos informations mail pour pouvoir émettre les rapports de sauvegarde, en se reportant aux informations de votre boîte et fournisseur de mails.

Avant de valider vous pouvez effectuer un test d’émission et réception du mail en cliquant sur Test.

Validez maintenant en cliquant sur OK.

Vous devez vous trouvez de nouveau sur l’écran principal de Cobian Backup.

Faîtes un clic droit puis cliquez sur Nouvelle tâche.

Donnez un nom à votre nouvelle tâche de sauvegarde, ici j’ai choisi de sauvegarder uniquement mes photos, alors j’ai nommé ma tâche de sauvegarde « Photos » tout simplement.

Cochez les options comme sur la capture d’écran ci-contre et choisissez Incrémentielle en type de sauvegarde.

Ci-dessous vous trouverez un tableau récapitulatif des avantages et inconvénients par type de sauvegarde.

L’avantage de la sauvegarde incrémentielle est d’occuper moins d’espace disque que les autres types de sauvegarde, avec un temps de sauvegarde plus rapide.

La sauvegarde incrémentielle va comparer les nouveaux fichiers à sauvegarder avec la première sauvegarde totale, et ne sauvegardera que les fichiers différents.

Ce type de sauvegarde évite un temps de sauvegarde trop long à chaque nouvelle sauvegarde, seule la première sauvegarde totale sera d’une durée plus ou moins longue en fonction de votre volumétrie.

Dans l’option Fichiers vous devez maintenant ajouter ce que vous souhaitez sauvegarder ainsi que la destination.

Ici j’ai choisi mon répertoire 2017 qui se trouve sur le disque dur E : de mon PC portable, répertoire contenant toutes les photos que je souhaite sauvegarder sur mon NAS que j’ai nommé « STOCK » sous le chemin \Volume_2\ dans le répertoire BACKUP_PHOTOS, voir la capture d’écran ci-contre.

Pas de panique vous pouvez déterminer source et destination en utilisant l’explorateur Windows au travers du logiciel Cobian Backup.

Vous devez maintenant définir une planification, dans l’exemple ci-contre j’ai choisi de faire ma sauvegarde de manière hebdomadaire le dimanche à 21h.

On va laisser l’option Dynamiques de côté et passer directement à l’option Archive, ici vous pouvez faire le choix de compresser ou non votre sauvegarde, de découper vos archives et de les crypter.

La compression va vous permettre d’économiser en stockage, puisque vos fichiers seront placés dans des archives de type Zip ou 7zip.

Attention les temps de sauvegarde et restauration seront plus important que le logiciel devra compresser vos données à la volée en plus de les copier.

Ici je fais le choix de ne pas compresser ma sauvegarde, comme je fais également le choix de ne pas crypter celle-ci.

Mes photos sont importantes mais perdre la clé de cryptage serait bien plus dramatique.

Dans les options Exclusions vous pouvez choisir comme son nom l’indique d’exclure ou d’inclure certains fichiers ou répertoires de votre sauvegarde.

Dans les options Evènements vous pouvez choisir de lancer toutes sortes de tâches avant et après chaque tâche de sauvegarde.

L’option Avancé reste réservé aux spécialistes de la sauvegarde, nous ne toucherons pas à cette option dans cet article.

Vous pouvez valider en cliquant sur OK, voilà votre sauvegarde est créée, je vous invite à passer au chapitre suivant.

Lancement manuel de votre nouvelle sauvegarde

Vous devriez retrouver les informations suivantes (hormis la source et destination) dans la fenêtre principale.

Faîtes un clic droit sur votre nouvelle tâche, puis « Exécuter les tâches sélectionnées » pour la démarrer manuellement.

Il ne vous reste plus qu’à être patient, je vous rappelle que la sauvegarde totale sera plus ou moins longue en fonction de la quantité de photos à sauvegarder, mais aussi de la vitesse de votre réseau, NAS et disques durs. En fonction de la puissance de votre ordinateur vous pourrez continuer à travailler dessus sans incidence, mais avec éventuellement quelques petits ralentissements.

A la fin de la sauvegarde totale vos photos seront sauvegardées sur un système avec une très haute tolérance de panne.

Vous pouvez maintenant vous assurer que toutes vos données sont présentes sur votre NAS, mais également inspecter le journal de Cobian Backup afin de vous assurer que ce dernier n’a pas détecté d’erreur lors de la sauvegarde.

En espérant que cet article puisse vous aider, si vous avez des questions n’hésitez pas à venir en parler avec moi directement sur Facebook ou par mail.

N’hésitez pas à partager cet article autour de vous, vous avez surement un proche qui sera content d’y voir plus clair en matière de sauvegarde.

Pour aller plus loin je vous invite à lire mon article : La sauvegarde pour aller plus loin

Pose longue et filtres photos

Pose longue et filtres photos

Sur le terrain lors de la prise de vue j’utilise régulièrement les filtres Nisi Filter et le porte filtres V5. Le CPL Landscape Pro me sert systématiquement pour valoriser les photos de cascades et d’architecture dès la prise de vue, le CPL étant rotatif il permet de jouer avec la lumière et la réverbération, très pratique pour positionner ou retirer les reflets, booster les contrastes, tout ça sans dominante et sans perte de piqué !

L’idée c’est de pouvoir créer une ambiance lors de la prise de vue en allongeant considérablement son temps de pose afin d’obtenir un filet dans les nuages, une eau vaporeuse ou encore translucide.

Pour les non initiés à la pose longue le principe est simple, dans certaines conditions de lumière vous devez allonger votre temps de pose afin de bien exposer vos photos. Ici on place devant l’objectif un filtre noir qui va quasiment empêcher la lumière de passer, pour compenser cette sous exposition vous mettez votre appareil photo  en Pose B, et à l’aide d’une télécommande vous déclenchez une pose longue de 1, 2, 3 minutes ou plus, suivant le résultat que vous souhaitez obtenir !

Avec le ND1000 NISI Filters

Avec le ND1000 NISI Filters

Sans le ND1000 NISI Filters

Sans le ND1000 NISI Filters

Durant cette pose longue de plusieurs minutes, les nuages défilent, les vagues sur l’eau se succèdent, la lumière change. C’est la somme de tous ces évènements qui vont faire de votre photo en pose longue une image magique, alors que vous êtes encore sur le terrain !

L’utilisation du ND1000 peut s’avérer très pratique pour la photo minimaliste par exemple, mais pas seulement. Laissez place à votre imagination ….

J’ai choisi le porte filtre Nisi Filter V5 pour tous ses côtés pratiques, montage simple et rapide, le V5 est doté de 2 petites molettes qui permettent de faire tourner le filtre polarisant rotatif sans avoir à poser ses mains pleines de doigts dessus, un vrai plus pour moi qui suis plutôt maladroit, ça m’évite de laisser mes empreintes sur ce dernier lors de mes sorties photos.

La qualité des filtres et des pièces ne sont pas en reste, léger et solide on a tout de suite la sensation d’en avoir eu pour son argent, l’usinage est très bon, les filetages n’accrochent pas même après 1 an d’utilisation.

Le kit du porte filtres NISI Filter V5 est fourni avec 3 bagues de montages pour les diamètres 77, 72 et 67mm en plus du 82mm de l’anneau principal, ainsi qu’un étui de rangement en similicuir de bonne facture et très pratique pour transporter et protéger le matériel, le polarisant Landscape Pro ainsi q’un chiffon micro fibres. Fournir les bagues de montages est un vrai plus face à la concurrence.

Le filtre NISI ND1000 est lui aussi fourni avec un petit étui de rangement en smilicuir. Ce dernier est certifié haute définition, faible réverbération, faible aberration chromatique.

Le NISI Filter porte filtre V5 peut-être commandé sur Amazon France, pour 145 € et il reste compatible avec LEE, Cokin, Hitech, Singh-Ray.

Vous trouverez également le filtre NISI ND1000 (10 stops) au format 100X100 qui fonctionne très bien avec un objectif 16mm et un plein format, au tarif de 144 €. Je vous l’accorde ça reste un investissement au départ, mais je vous déconseille les porte filtres et filtres dit “bon marché”, les matériaux employés à leur fabrication ne sont pas fait pour tenir dans le temps et les filtres vont engendrer perte de piqué et l’apparition de Flares !

N’ayant pas un budget extensible j’ai commencé par tester toute sorte de portes filtres à 20€ qui cassaient pour la plupart presque dès la première utilisation, ainsi que des filtres Cokin à 70€ qui provoquaient d’étranges aberrations chromatiques au centre de mes photos. Si je n’ai trop perdu d’argent en les faisant reprendre, j’ai perdu beaucoup de temps.

Je ne peux que recommander le système NISI, si on souhaite se lancer ou progresser en pose longue, mais également améliorer et mieux gérer la réverbération lors des prises de vues en photos de cascades ou de seascape.

Gros plan sur le porte filtre NISI V5.

Son système de molette pour faire tourner le polarisant sans avoir à poser les doigts devant l’objectif, est vraiment ingénieux.

Plus besoin de passer la main devant l’objectif pour faire tourner le polarisant, et le porte filtre, le système d’enclenchement est facilement accessible.

J’aime vraiment la qualité d’usinage et la légerté de l’ensemble, hormis pour les photos de mariages, le kit ne me quitte plus !

Le tester c’est l’adopter !